08 Févr. 2011

Les Chemins de la liberté

Les Chemins de la liberté

Un film de Peter Weir

En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s’évader d’un camp de travail sibérien. Pour ces hommes venus de tous les horizons, s’échapper de cet enfer ne sera que le début de l’aventure… Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l’Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.

L'avis de Patchouli

Patchouli

Promenons-nous dans la steppe, pendant que Staline n'y est pas...

Pourquoi payer l'entrée ?

- Si vous avez raté le Seigneur des Anneaux 2, avec ses looooongs travellings, ses interminables plans larges de troupe marchant pendant trois plombes en pleine nature, alors voici votre séance de rattrapage ! C'est pas pour rien qu'il est sponsorisé par National Geographic ce film !
- Ed Harris fait parti de ces acteurs qui, malgré leur âge, ont réussi à conserver un charisme et un charme incroyables. A côté Colin Farrell passe vraiment pour un blanc-bec !
- Après le record du maquillage le plus rajeunissant atteint par Demi Moore dans La Famille Jones (zéro ride, j'ai compté !), découvrez le record du maquillage dégueu le plus réaliste, en mode "peau déchiquetée par le soleil". Pitié, remettez les plans larges, j'en peux plus !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Quand un personnage meurt dans un film et que ça me fait autant d'effet que Les Feux de l'amour, il y a de quoi s'inquiéter ! Quoi ? Jack est mort ? Mais euh... c'est qui Jack déjà ? Bof on s'en fout.
- Hey les mecs, on vient de traverser la Sibérie, la Mongolie et la Chine à pied pour arriver au Tibet… et si on se tapait aussi l'Himalaya pour rendre visite aux Indiens ? Rien qu'à les regarder, on est complètement crevés !
- Autant manger du serpent cuit, ça passe, des asticots vivants, pourquoi pas, mais une biche crue entamée par des loups… même Koh-Lanta nous l'avait pas faite celle-là !


barometre

L'avis du Mâle

Mâle

Êtes-vous prêts pour la marche la plus longue de votre vie ?

Pourquoi payer l'entrée ?

- En ces temps difficiles, il est réconfortant de voir des gens en chier plus que vous ! Au bout de deux heures, on n'a presque plus envie de se plaindre ! Il serait pas sponsorisé par l'Elysée ce film ?
- En hiver, fous ta cagoule mais si t'as plus de thune, pas de panique ! Prends un gros couteau, un peu d'écorce d'arbre, fais deux trous pour les yeux et le tour est joué ! Demain : comment manger une biche crue !
- Pourquoi continuer à voyager quand on peut se payer une place de cinéma à 10 balles et se retrouver au beau milieu de la Toundra ? Merci à vous, nababs d'Hollywood, de penser aux pauvres gens qui ne peuvent plus partir en vacances !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Au final, c'est usant de regarder des mecs marcher ! A force de les voir gambader dans la forêt ou se traîner dans le désert, on a plus l'impression de regarder un marathon qu'un vrai film de survivor !
- Mais dis donc, ça a l'air simple de traverser l'Himalaya ! Après avoir galéré pendant trois plombes dans la forêt, notre petite troupe franchit le toit du Monde en une minute maxi, les doigts dans le nez ! Ça sent un peu l'argument "j'avais plus une thune alors tu vois, les plans de montagnes on va oublier !".
- Comment un film sur une si grande aventure humaine peut-il être aussi plat que le téléfilm du lundi soir ? Peter Weir vous donne le mode d'emploi !

barometre


Voir toutes les critiques