14 Sept. 2011

La Guerre est déclarée

La Guerre est déclarée

Un film de Valérie Donzelli

Un couple, Roméo et Juliette. Un enfant, Adam. Un combat, la maladie. Et surtout, une grande histoire d'amour, la leur...

L'avis de Patchouli

Patchouli

Là où il y a de la vie, il y a de l'espoir !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Comment Valérie Donzelli a t’elle trouvé la force de nous raconter une histoire aussi personnelle et aussi dure tout en incarnant son propre rôle ? C’est un mystère. En tous cas, on ne peut rester qu’admiratif devant l’histoire vraie de ce magnifique couple qui lutte sans relâche contre la maladie, tout en savourant chaque minute de la vie.
- Au revoir tire-larmes et violons, bonjour courage et optimisme ! Si le sujet de "La Guerre est déclarée" est bien loin d’être gai, Valérie Donzelli ne compte pas sombrer dans la déprime. La solution ? Un couple incroyablement complice, prêt à affronter les épreuves de la vie avec le sourire ! Une très belle leçon d’humilité.
- Entre discours médicaux et décors d’hôpitaux, le pari de captiver le spectateur n’était pas gagné. Et pourtant, Valérie Donzelli relève aisément le défi ! Sa mise en scène épurée, au plus proche des acteurs, nous plonge littéralement au cœur du destin de cette famille. Un film captivant dont vous ne sortirez pas indemne.

Pourquoi râler à la sortie ?

- La fin des vacances vous rend morose ? Alors ce film finira sans doute par vous achever ! Même si "La Guerre est déclarée" fait son possible pour ne pas vous tirer les larmes des yeux, préparez-vous à avoir la gorge serrée pendant près de deux heures ! Un conseil : faites-vous un bon resto en sortant, histoire de vous remonter un peu.
- En tant que fan de Truffaut, Valérie Donzelli n’a pas résisté à l’envie d’ajouter une voix off à son film. Comme si l’action ne se suffisait pas à elle-même, des narrateurs se succèdent et nous décrivent ce qui se déroule sous nos yeux. Si cela pouvait avoir une certain charme durant la Nouvelle Vague, ici, l’effet est plutôt raté…
- On ne pourra s’empêcher de remarquer quelques erreurs de justesse dans le jeu de nos deux acteurs principaux. Certes cela peut donner une certaine authenticité à l’histoire, mais pour ma part, ça m’a plutôt sorti du film. Dommage.

barometre

L'avis du Mâle

Mâle

Il faut sauver le bébé Adam !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Réaliser un film sur une histoire si personnelle est un challenge en soi ! Pour sa part, Valérie Donzelli y arrive sans problème ! La réalisatrice raconte son expérience avec tellement de sincérité qu’on en reste scotché, tiraillé par l’émotion d’un bout à l’autre du film. Un conseil, n’oubliez pas vos mouchoirs !
- Malgré quelques fautes de justesse, les deux acteurs principaux interprètent leurs propres rôles avec une troublante sensibilité. Leur relation complice transforme leur douloureuse histoire en un véritable combat pour la vie. A côté d’eux, nos petits problèmes du quotidien paraissent tout de suite bien plus futiles.
- En bref, "La Guerre est déclarée" est ce qui se fait de mieux dans le cinéma d’auteur d’aujourd’hui ! Minimaliste, touchant, émouvant et terriblement réaliste, ce film est une véritable petite bombe comme on n’en a pas vu depuis longtemps ! Amis des salles obscures, courez-y les yeux fermés !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Attention, jeunes parents, ce film n’est pas fait pour vous ! Je vous aurai prévenu ! Si, malgré mes avertissements, vous persistez et que vous rentrez dans la salle, je ne me porte pas garant des conséquences ! Faut pas déconner non plus !
- Mais c’est quoi cette manie de mettre des voix off à tout bout de champ ? Bon, c’était sympa avec Truffaut, mais à force d’en voir tous les deux films, je commence à saturer. Je sais pas vous, mais moi, quand on m'explique ce qui se passe à l'écran, j'ai l'impression d'avoir activé le sous-titrage pour aveugles !
- Dans le même registre que la voix off, pourquoi un film dit « d’auteur » se doit absolument d’avoir une partie musicale ? Imaginez un thriller où le meurtrier, juste avant de planter sa lame, se mettrait à danser et chanter de sa voix suave ! Bon ok, Tim Burton le fait bien, mais là pour le coup, ça fait un peu tâche.

barometre


Voir toutes les critiques