01 Mars 2011

Les Femmes du 6e étage

Les Femmes du 6e étage

Un film de Philippe Le Guay

Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change rigoureux et père de famille « coincé », découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit... au sixième étage de son immeuble bourgeois.

L'avis de Patchouli

Patchouli

Ne cherchez plus : la bonne humeur vit en Espagne !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Avoir le sourire aux lèvres pendant deux heures, ça n'a pas de prix ! Cette petite troupe d'Espagnoles vous donnera le petit soleil qui manque à ces longues journées d'hiver. Attention à vos zygomatiques !
- Les Femmes du 6e étage, c'est le genre de film qui vous donnerait envie de reprendre l'école, rien que pour apprendre l'espagnol ! Mais pourquoi j'ai pris allemand première langue ? Bon j'y peux rien, c'est ma directrice de primaire qui m'a influencé...
- Le truc pratique avec les bonnes espagnoles, c'est qu'elles font non seulement le ménage, mais aussi, elles prennent soin de votre mari ! En même temps, Sandrine, tu l'as bien cherché... tu avais le choix et tu as pris la plus jolie ! Viens pas te plaindre après...

Pourquoi râler à la sortie ?

- Quelle est cette obsession des réalisateurs à caser Sandrine Kiberlain dans des rôles de femmes coincées, cocufiées par leur mari ? D'abord Dujardin (Un balcon sur la mer) puis Luchini, ils ont un truc contre les tâches de rousseur ou quoi ?
- Qu'il est navrant de constater que les minuscules appartements où vivent ces femmes de ménage dans les années 60, sont aujourd'hui des logements pour classe moyenne à 500 euros par mois (avec toilettes turques sur le palier, of course !). On a même pas envie de les plaindre du coup...
- A en croire ce film, l'Espagnole type joue de la guitare, maîtrise le flamenco, se goinfre de paella et chante en passant le balai... Oui et le Français moyen porte un béret sur la tête, une baguette sous le bras, et râle tout le temps... Oups !

barometre

L'avis du Mâle

Mâle

Les Espagnoles sont parmi nous ! Sortez vos balais !

Pourquoi payer l'entrée ?

- Comme d'habitude Fabrice Luchini excelle dans son rôle de bourgeois malgré lui ! Mais pour changer, il est un poil timide ! Il faut dire que cette fois-ci, il a trouvé plus fort que lui : une bande d'Espagnoles survoltées ! Attention, ça va shampouiner grave !
- Mieux qu'une cure de vitamine C et de Guronsan réunis, Les Femmes du 6e étage vont vous booster à la bonne humeur ! Le remède idéal à une bonne journée de taf bien pourrie !
- Ce film est forcément sponsorisé par le gouvernement espagnol ! Voir toute cette bouffe typique et cette bonne ambiance omniprésente, ça vous donnerait presque envie de sauter dans le premier avion en direction de la Costa Brava ! Viva l'españa !

Pourquoi râler à la sortie ?

- Petit conseil d'ami : n'oubliez pas votre tube d'aspirine ! Parce-qu'une dizaine d'Espagnoles qui gueulent pendant deux heures, ça fait du bruit ! Pour dire même Fabrice Luchini en reste bouche bée !
- Si vous aviez encore un doute, c'est confirmé ! A Paris on vit comme des cons ! C'est quand même dingue de voir que des logements de fonction faits pour domestique sont devenus avec le temps des appartements pour classe moyenne, non ?
- Une question me taraude, sommes-nous à ce point en manque de bons acteurs en France ? Parce-qu'à voir les deux fils blondinets et la vieille domestique bretonne du début, j'ai franchement des doutes !



barometre


Voir toutes les critiques